Rechercher
  • lapinblanc

Sleep no more


Amateurs de mystère et d’expériences insolites, avant de prendre vos billets pour Sleep no more, interrogez vos amis new yorkais. Il y a déjà de quoi frissonner : tout le monde vous dira que c’est particulièrement effrayant, incroyablement sombre, délicieusement glauque, absolument génial, mais personne ne vous en dira plus de peur de vous ôter la surprise. De témoignage en témoignage, mes questions sont devenues de plus en plus angoissées : « est-ce qu’il y a des bêtes ? » … « on reste habillé, quand même ? » … « mais alors, on n’a pas le droit de crier ? ». Que ceux qui veulent une surprise totale ne lisent pas une ligne de plus. Pour ceux qui préfèrent savoir où ils mettent les pieds, ou qui ont vraiment besoin de savoir s’il y a des bêtes, je vais tenter de poursuivre ma chronique sans trop vous dévoiler les secrets de ce show unique.


Non, on ne vous plongera pas les mains dans des bocaux d’insectes à Sleep no more. Pas de panique, vous resterez habillés. Sleep no more est un show immersif : un spectacle où vous n’êtes pas vissés à un fauteuil, protégés de l’intrigue par le 4ème mur invisible, mais où au contraire vous évoluez au cœur de l’univers de fiction, parmi les personnages avec lesquels vous pouvez être invités à interagir. Bref, vous êtes immergés.


Le théâtre dans lequel se joue cet incroyable spectacle est un bâtiment entier appelé McKittrick Hotel, ancien entrepôt de Chelsea doté d’un restaurant, d’un speakeasy, d’un rooftop, et d’un gigantesque dédale de salles, de couloirs et d’escaliers dans lequel se joue Sleep no more. On vous y lâche par tout petits groupes, vêtus d'un masque de bauta vénitien, et en prenant soin de vous séparer de vos amis dans l’ascenseur. Vous ne pouvez pas protester : vous n’avez pas le droit de parler, c’est interdit pendant tout le show. Au moment de prendre vos billets, choisissez le premier créneau horaire afin d’être parmi les premiers à pénétrer dans l’hôtel. Vous serez pendant quelques longues minutes quasiment seuls à errer pour découvrir le cadre : cale de navire, salle de bal, cimetière, asile psychiatrique, réception d’hôtel… 90 lieux différents vous attendent dans la pénombre sépulcrale d’une maison hantée des années 30. Vous croiserez progressivement des acteurs répétant d’inquiétantes scènes quasi muettes, chorégraphies tragiques ou pantomimes funestes. Vous serez tentés de les poursuivre quand ils s’évaderont dans les couloirs, puis de changer de cap d’un coup pour en suivre d’autres qui vous intrigueront plus encore. Vous serez peut-être emmenés par l’un d’entre eux dans un lieu secret, démasqués et initiés à d’obscures pratiques. Vous reconnaîtrez probablement des souvenirs de Macbeth dans les étranges ballets qui se joueront sous vos yeux. Vous pourrez sans scrupule fouiller les tiroirs, lire avec indiscrétion les documents qui vous tomberont sous la main, observer et condamner derrière votre masque les péchés les plus noirs des personnages les plus fous. Vous serez surpris de vous retrouver à des moments-clefs au même endroit que tous les autres invités pour assister à une scène cruciale, alors que personne n’aura guidé vos pas à cet endroit. Enfin, vous serez émerveillés de comparer votre parcours à celui de vos amis après le spectacle, et de constater que personne n’aura vu, vécu ni compris les mêmes choses. (« Vraiment, tu n’as pas vu le gars tout nu à tête de cerf ? – Ben non, je n’ai vu que la femme toute nue dans la baignoire… »). Superbement réalisé et magistralement mené, Sleep no more vous entraîne dans un cauchemar collectif où chaque expérience est unique. Vous n’en dormirez plus…


Sleep no more

McKittrick Hotel

530 W 27th street

New York - Manhattan

https://mckittrickhotel.com/sleep-no-more/


52 vues