Rechercher
  • lapinblanc

Le Bemelmans Bar du Carlyle Hotel

Mis à jour : 13 sept. 2018


Vous venez de passer la journée à flâner dans Central Park, vous vous baladez sur Madison avenue non loin de la 76ème rue, et vous souhaitez prolonger un peu votre féérie bucolique ? Poussez la porte du majestueux hôtel Carlyle et laissez-vous guider jusqu’au Bemelmans Bar.


Ludwig Bemelmans, illustre illustrateur des années 40, connu notamment pour ses contributions au New Yorker et sa série de livres pour enfants Madeline, a couvert les murs de cet élégant lieu de perdition d’une multitude de petits animaux personnifiés folâtrant dans Central Park, sans demander d’autre rémunération que le plaisir de pouvoir passer ses nuits dans les chambres de l’hôtel après avoir passé ses journées à peindre ses fresques.


Commandez un Maple Leaf, un Luxury Sidecar ou un Manhattan, et sous la lumière tamisée du plafond doré, déambulez entre les banquettes de cuir et les petites tables rondes dans le tourbillon de lapins gandins, chiens dandys, éléphants érudits et girafes endimanchées des tableaux champêtres de Ludwig. Cherchez les détails croustillants (mais que regarde cette petite taupe avec ses jumelles ?) et les références artistiques (cette ronde de lapereaux a comme un air de déjà-vu…). Savourez cette ode colorée à la détente new yorkaise au rythme des notes jazzy du piano. Vous aurez le plaisir de reconnaître quelques vieilles mélodies françaises entre deux classiques de Frank Sinatra.


Le Bemelmans est un lieu incontournable pour tous les amoureux de New York, alors jetez un œil aux visages autour de vous, vous pourriez avoir des surprises. Mes voisins y ont croisé plusieurs fois Paul McCartney, et vous apercevrez peut-être Woody Allen dans les environs : il joue régulièrement au Café Carlyle, la porte juste en face, où la réservation est indispensable mais bien difficile à obtenir. Le Bemelmans Bar accueille plus librement tous les amateurs de jazz, mais prenez garde à l’affluence en début de soirée, surtout le week-end, car vous ne serez pas les seuls à venir apprécier les petits croquis du grand Ludwig.


Bemelmans Bar

The Carlyle Hotel

35 E 76th street, New York – Manhattan

Ouvert tous les jours de midi à minuit et demi (dimanche-lundi), 1h (mardi à jeudi) ou 1h30 (vendredi-samedi).

Piano bar à partir de 17h30 ; cover charge (de 15 à 35 $) à partir de 21h ou 21h30.


79 vues

Posts récents

Voir tout