Rechercher
  • lapinblanc

Gentlemen 1919

Mis à jour : 13 sept. 2018



« Mais si, il doit bien y avoir des beaux speakeasies comme tu aimes à Paris », me disait mon mari l’année dernière, alors que je me désespérais d’avoir quitté New York. En cherchant un peu, j’en ai trouvé plein. En cherchant bien, j’ai trouvé le Gentlemen 1919.


Pour ceux qui ne seraient pas familiers du concept, un speakeasy est un bar caché, souvent derrière un autre commerce, comme au temps de la prohibition. Au premier regard, le Gentlemen 1919 vous apparaîtra comme un très beau, un magnifique barber shop. Poussez la porte, et vous faites un bond d’un siècle dans le passé. Fauteuils de cuir, meubles acajou, lampes cuivrées, et cireur souriant pour vos souliers souillés. Ici, vous ne trouverez pas de tondeuse : tout se fait aux ciseaux et au coupe-chou. Les barbes les plus foisonnantes, les moustaches les plus fines, les nuques les plus délicates trouveront des mains expertes pour rafraîchir leur coupe. Une grande malle de voyage ouverte sur la tranche abrite des verres à whisky. Tiens… mais où sont les bouteilles ? Pour le savoir, allez au fond de la boutique, passez la porte dérobée, faites quelques pas dans la pénombre en prenant garde de n’être pas suivis par un Eliot Ness zélé, et franchissez la deuxième porte.


Vous vous souvenez à présent que 1919, c'est la date de vote du Volstead Act qui impose la prohibition de l’alcool à l’ensemble du territoire américain. 1919, c’est l'année de naissance du speakeasy. Vous voilà donc dans le cœur clandestin de l’établissement. Ici, pas d’éclats de voix ni de musique trop forte : on est resté dans l’ambiance feutrée des bars secrets des années 20… sauf qu’on sert de bien meilleurs alcools. Les amateurs de whisky et de rhum trouveront satisfaction parmi les trésors de la carte, notamment une belle sélection d’embouteilleurs indépendants. Laissez-vous tenter par l’une des créations de Kévin, le chef barman, qui adore faire découvrir de nouvelles saveurs, et sait marier subtilement les spiritueux pour vous proposer d’excellents cocktails en parfait accord avec vos goûts, ou avec le cigare que vous aurez choisi parmi ceux de la cave (il vous conseillera). Si vous aimez les breuvages corsés, commandez un Gentleman tatoué ou un Alca’Punch. Pour un peu de fraîcheur, choisissez le Fresh Martini ou le Mexican Breakfast. Enfoncez-vous douillettement dans l’un des canapés Chesterfield moelleux de la salle ou du fumoir, et vous voilà prêts à passer un grand moment de détente et de dégustation, en profitant de l’atmosphère délicieusement rétro de la déco.

Pour une expérience encore plus authentique, venez le soir après 22 heures, quand le barbier est fermé : il vous faudra passer un coup de téléphone pour qu’on vienne vous ouvrir le rideau de fer. N’oubliez pas de réserver : pour préserver son ambiance feutrée, le Gentlemen 1919 se limite à un petit nombre d’invités.


Gentlemen 1919

11 rue Jean Mermoz, Paris 8ème

Barber shop ouvert du mardi au vendredi de 11h à 22h, et le samedi de 10h à 19h. Fermeture du bar à 2h.

Réservations : 01 42 89 42 59

Cocktails autour de 20 euros

www.gentlemen1919.com

156 vues