Rechercher
  • lapinblanc

UES.

Mis à jour : 13 sept. 2018


« Il ne se passe rien dans l’Upper East Side. » Honte à ceux qui ont prononcé cette phrase en m’entendant dire que je vivais dans ce quartier, ou qui ont même simplement osé le penser. Et pour balayer ces a priori, rendez-vous d’urgence à l’UES.. Non ce n’est pas une faute de frappe, il n’y a pas un point de trop dans ce que vous venez de lire. Le second est la fin de ma phrase, mais le premier est dans le nom : « UES. ». C’est déjà une forme de revendication. Affirmons l’Upper East Side. Parce que trop de gens, quand on leur parle de sortir dans ce quartier, interrogent, sceptiques : « UES ? » Eh bien oui : « UES. ». Point. Et toc.


Ah, on accuse l’Upper East Side d’être un quartier résidentiel, bon pour les familles qui veulent aller promener leurs poussettes à Central Park ? Fort bien. L’UES. a trouvé LA planque parfaite pour installer son speakeasy : le glacier. Pour savourer l’ironie de forcer les sceptiques à se débarrasser de leurs préjugés en se frayant un chemin parmi les petits nez couverts de crème glacée et de chocolate chips.


Bref, vous y voilà. 2ème avenue, 88ème rue. Vous entrez chez le glacier et cherchez la porte. Un grand mur de pots de glaces se dresse devant vous. Je vous laisse trouver comment ouvrir le précieux sésame et vous engouffrer dans une antichambre à peine éclairée par les néons d’un jeu de mots irrésistible :

You scream

I scream

Avancez à tâtons et franchissez la seconde porte.


Vous pénétrez dans l’univers insolite d’Alice au pays des bootleggers. Vous ne savez pas trop si le Chapelier toqué va venir vous proposer une tasse de Bourbon, ou si Al Capone va vous braquer un revolver sur la tempe pour vous faire avaler un cornet de glace. Éclairée faiblement par des tasses à thé-bougeoirs et des lustres plus ou moins baroques, la salle vous donne l’impression de tomber avec Alice dans le puits d’un lapin blanc new yorkais : sur les murs de briques rouges se côtoient des tableaux hétéroclites, une grande caricature de célèbres habitants du quartier, des miroirs, et même une porte flottante, véritable invitation à pénétrer dans un autre monde merveilleux. Derrière le barman, entre de hautes colonnes corinthiennes, les étagères de bouteilles hébergent une collection de théières kitch et une machine à barbe à papa.


Curiouser and curiouser ! La carte est tout simplement géniale. Chaque nom de cocktail est une invitation à savourer l’ensemble du quartier : « Tea at the Carlyle », « The 2nd Avenue Subway », « 77 and Madison ». Et le barman a pris soin d’évaluer précisément chaque cocktail selon 4 critères : strenght, complexity, wow ! et cost. Les amateurs de wow effect seront ravis : vous pouvez aussi bien trouver dans votre verre un parchemin enflammé qu’un cornet de crème glacée retourné, un loukoum ou une carte à jouer. Étonnants et/ou détonants, les breuvages du bar, qui vous ont tous murmuré « Drink me », font probablement somnoler un loir quelque part dans une théière.


Upper East Side, mon amour, ta déesse, la belle Alice, émerveillée sur son gros champignon de Central Park non loin de la 74ème rue, a enfin son temple et son chai : UES. !



UES.

1707 2nd avenue

New York - Manhattan

Ouvert du lundi au Samedi à partir de 17h

www.theuesnyc.com

64 vues